Ma plume est celle du vécu

Ma plume est celle du vécu
La passion d'écrire ce qu'on a vécu

Poète autodidacte à ses heures perdues, celui qui se fait appeler maître de son destin a fait de cette discipline sa passion tout en y ajoutant la touche personnelle de son vécu quotidien.

Ecrire le vécu est la source d’inspiration du jeune écrivain GOUE Francis. Initiative apparemment simple mais qui, à s’y prêter, exige d’allier technique d’écriture et réalité du vécu.

A travers des titres évocateurs et révélateurs, GOUE Francis nous fait voyager dans la dure réalité de son vécu quotidien. Il peint  avec précision les différentes périodes de sa vie qui ont fait de lui le « maître de sa destinée » comme il aime à le dire.

Orphelin de père et de mère, GF arrête les cours en classe de Terminale et est dès cet instant, livré à la vie active à travers de petits boulots. Arriver à dormir le ventre plein, avoir un toît sur la tête, avoir de quoi se vertir, trouver une épaule pour se consoler, telles fûrent les difficultés qui ont jalonné sa vie de jeune homme à l’instar de bien d’autres jeunes de son âge dans cette Côte d’Ivoire d’après crise.

« Mon inspiration je ne l’ai pas cherchée loin, c’est moi-même » dit-il avec indifférence, avant d’ajouter, « le truc est que j’aime écrire et que la réalité est plus facile à raconter quand on l’a vécue ».

Les œuvres de GF se lisent aisément et sont une invite, à tous, à partager le vécu d’un pauvre orphelin livré à lui-même.

Autres Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. (*) champs obligatoires.

Derniers articles

les plus commentés

Vidéos

Share This
Open chat
Contacter la rédaction via WhatsApp